Nous sommes tous Charlie !

265

Suite à l’attaque terroriste survenue ce mercredi 07 janvier 2015 au siège de la rédaction de Charlie Hebdo, le Club a appelé les angevins à se rassembler le soir même place du Ralliement à Angers.

Ils étaient des centaines venus rendre hommage aux 12 victimes de cette attaque mais aussi défendre la liberté de la presse et leurs libertés.

Les messages de soutien se sont multipliés

Nous retiendrons pour notre part, ce communiqué de notre confrère et ami Jean-marc CANOVA Président de l’Union des Clubs de la Presse de France et Francophones (UCP2F)

 

La liberté d’expression assassinée

La rédaction du journal « Charlie-Hebdo » a été la cible d’une attaque terroriste en milieu de journée à son siège parisien. A cette heure, le bilan fait état de douze morts dont huit journalistes et deux policiers en charge de la sécurité des lieux. A cela s’ajoutent onze blessés graves.

L’Union des Clubs de la Presse de France et francophones s’insurge contre cette nouvelle atteinte visant directement la liberté d’expression et les mots ne sont pas assez forts pour exprimer notre indignation et notre colère.

Nos premières pensées vont en direction des familles suite à cet acte ignominieux qui est une attaque directe contre notre démocratie.

Cet acte touche directement un journal indépendant dont les journalistes accomplissent leur mission au péril de leur vie. Les « caricatures de Mahomet » avaient déjà attiré les foudres d’une frange d’activistes en 2007. Depuis « Charlie-Hebdo » faisait l’objet d’une protection policière.

Quand on s’attaque à la liberté d’expression et donc de la presse, c’est l’humanité qui est en danger.

Rien ne saurait justifier cet acte criminel au nom d’on ne sait quelle idéologie ou religion.

Nous devons avec force protéger nos médias – surtout les plus fragiles – quand ils décident d’être indépendants des pouvoirs idéologiques.

Les politiques – le président de la République en tête – ont été unanimes pour dénoncer « un acte d’une exceptionnelle barbarie ». Mais est-ce suffisant ?

Les rassemblements spontanés dans différentes villes de France ont été décidés dès mercredi soir. D’autres auront lieu demain jeudi.

Jean-Marc Canova
Président de l’UCP2F
Photo : Laurent HAMON