L’hebdo des bons plans, c’est elles !

33

Derrière le titre Angers maville, l’hebdo gratuit, se cachent deux jeunes femmes discrètes, deux consœurs journalistes qui étaient les invitées du déjeuner du Club de la Presse Anjou, pour son rendez-vous de février 2019.
 Alice Labrousse et Katell Morin, 27 et 30 ans, sont originaires du Nord-Pas de Calais pour l’une, de Bretagne pour l’autre. Et avant de rejoindre Angers, elles ont eu toutes les deux d’autres expériences professionnelles.

Tiré à 40 000 exemplaires, diffusé gratuitement à Angers et sa première couronne, Angers maville appartient au groupe Ouest France/Courrier de l’Ouest. « C’est l’hebdo des bons plans, des sorties, des restos et des boutiques – mais nos articles restent indépendants de la publicité. Priorité à l’actu locale et à la bienveillance ! » résument Alice et Katell. Bon an mal an, le magazine présente à ses lecteurs plus de 40 restaurants et autant de commerces.

L’actualité culturelle, qu’il s’agisse des spectacles, des concerts ou des expositions, tient une place importante dans le magazine. Mais on n’y trouvera pas de critiques ou de comptes-rendus : c’est l’annonce qui prévaut.

Le lectorat est plutôt féminin – à l’image de la petite équipe rédactionnelle. Les jeunes y trouvent leur compte : « Pour les étudiants qui débarquent à Angers, c’est un bon moyen de connaître très vite la ville », indique Alice. Le magazine, reconnaît-elle, a d’ailleurs facilité sa propre immersion à Angers.

www.angers.maville.com