Green it : mettre du vert dans les technologies…

253

Fin Novembre se déroulera le Green Code Lab Challenge organisé notamment par l’ESAIP à St Barthélémy d’Anjou.

Le Green code Lab Challenge organisé par l’ESAIP tend à répondre à une problématique : comment l’informatique peut être moins consommatrice d’énergie et de matières premières. Cette compétition organisée pendant 48h en simultané dans une dizaine de villes se déroulera du 26 au 28 novembre prochain. Elle mettra en concurrence 250 étudiants français et étrangers soit une soixantaine d’équipes autour de l’éco-conception de logiciels

Le Club de la Presse Anjou a profité de son déjeuner du mois d’octobre pour se pencher sur une tendance de fond dans les nouvelles technologies : le Green IT. Il a donc invité Willy LAMBERT, responsable informatique de Luc DURAND TRAVAUXPUBLICS pour en discuter et en savoir plus.

Willy Lambert est arrivé chez Luc Durand Travaux publics il y a un an environ et œuvre dans le même sens au sein de son entreprise. Réduire l’impact tant que faire se peut de l’activité de son entreprise sur l‘environnement tout en l’optimisant. Un exemple ! Les réseaux d’eaux usées de la ville d’Angers ont été modélisés grâce à l’open Data. Les équipes intervenant sur ce type de chantier ont pu en amont savoir à quels endroits ils allaient disposer de certaines infrastructures pour la bonne tenue des travaux.

 Il explique que l’informatique et les nouvelles technologies représentent à elles seules 2% des émissions de Co2 sur la planète soit l’équivalent de celles de l‘aviation civile.