Disparition d’Alain Machefer

245

“Alain aime les gens”

C’est ainsi qu’Alain était présenté par nombre de ceux présents il y a quelques années lors de la fête surprise organisée à l’occasion de son départ à la retraite. Outre ce qu’on sait déjà de lui et relaté ICI par nos confrères de Ouest-France, Alain était aussi un soutien inconditionnel du Club de la Presse Anjou et ce, depuis de nombreuses années. Il n’avait rien de personnel à y gagner, juste du temps à donner et de une grande expérience à transmettre…Surtout, il se reconnaissait totalement dans les missions du Club : ouvrir le débat sur la pratique journalistique, soutenir les plus précaires du métier, organiser des opérations de soutien aux confrères pris en otage à l’étranger, etc, etc..

Oui Alain était bel et bien celui qui aimait les gens.

Lors de l’un de nos derniers échanges, alors qu’il avait décidé de quitter la vice-présidence du Club il y a tout juste quelques semaines, je lui exprimais lors d’un échange personnel de courriels, à quel point c’était certes un déchirement pour le Club mais je lui faisais part aussi de toute ma compréhension et de ma reconnaissance pour tout ce qu’il nous avait apporté à tous…. et je terminais en lui écrivant :  “Chapeau bas “l’artiste””

C’est plus que jamais je crois la phrase qui convient en ce triste jour de décembre…

Au nom du Club, je présente mes plus sincères condoléances à la famille d’Alain.

  Jean-Sébastien HUARD